You have completed 0% of this survey
Attention : l’exécution de JavaScript est désactivée dans votre navigateur ou sur ce site. Vous risquez de ne pas pouvoir répondre à toutes les questions. Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur.

Aides à la communication en langue française chez l'enfant avec une déficience auditive Questionnaire pour les professionnel·le·s de la surdité

 

 

Chère Madame, cher Monsieur, 

Je suis orthophoniste et étudiante en thèse au Laboratoire de Psychologie et NeuroCognition (LPNC) et au Laboratoire Grenoble Image Parole Signal Automatique (GIPSA-lab) à l’Université Grenoble Alpes (UGA) sous la supervision de Anne Vilain, enseignante-chercheuse et Hélène Lœvenbruck, chercheuse CNRS. Cette thèse s'inscrit dans le cadre d'un programme européen "Comm4CHILD" (Communication for Children with Hearing Impairment to optimise Language Development) qui vise à favoriser la communication et l’inclusion sociale d’enfants présentant des troubles auditifs.

Dans ce cadre, je cherche à recueillir, auprès de parents d'enfants sourds et de professionnels de la surdité, des informations sur les outils d’aide à la communication en langue française actuellement utilisés en France chez l’enfant avec une déficience auditive. 

Si vous acceptez de participer à cette recherche, vous devrez remplir un questionnaire qui vous prendra environ 15 minutes.

Ce questionnaire est destiné aux professionnel·le·s prenant ou ayant pris en charge des enfants sourds. 

Votre collaboration nous est précieuse et nous vous remercions vivement pour le temps que vous consacrerez à cette enquête. 

 

Lucie Van Bogaert, orthophoniste doctorante (LPNC et GIPSA-lab)

Project Comm4CHILD

 

NB : À aucun moment, nous ne vous demanderons votre identité. Les données récoltées ne permettront pas votre identification et nous n’enregistrerons pas votre adresse IP. Toutes les informations recueillies resteront strictement confidentielles et seront utilisées uniquement à des fins de recherches. Les résultats de cette étude seront diffusés dans des colloques et des articles scientifiques. Les données seront conservées pour une durée de 5 ans à compter de la publication des résultats. Une fois ce délai dépassé, elles seront supprimées. Vous pouvez à tout moment vous retirer de l'enquête en ligne, sans préjudice et sans avoir à vous justifier. Une fois le questionnaire rempli, nous vous fournirons un identifiant anonyme, avec lequel vous pourrez nous demander la rectification ou la suppression de vos réponses.